Députée des Deux-Sèvres

#ÉCOUTE

› 3075 citoyens reçus, écoutés et aidés face aux administrations, avec un taux de réussite des démarches de 56%.

#RURALITÉ

› Obtention d’une aide de l’Etat de 15,9 millions € pour l’accès des Deux-Sévriens à internet, pour financer les travaux prévus par le schéma départemental d’aménagement numérique (6704 ménages de la circonscription bénéficiant d’une montée en débit).

› Obtention du Protocole Rural avec le ministère de l’éducation nationale, permettant, malgré la baisse des effectifs, d’augmenter le nombre de postes d’enseignants (+14 postes pour 480 élèves en moins) et de déployer le dispositif « plus de maîtres que de classes ».

› Soutien aux démarches des élus locaux pour le maintien de la présence postale, comme par exemple à Pamproux.

› 44 communes rurales aidées financièrement pour réaliser leurs projets (travaux de mise en accessibilité ou de rénovation, création d’équipements publics, réhabilitation du patrimoine …).

#SANTÉ

› Accompagnement à la création de Maisons de santé, par exemple à Saint-Hilaire-la-Palud et La Mothe-Saint-Héray.

› Participation active au Contrat Local de Santé pour le Mellois et le Haut Val de Sèvre dont la priorité est la démographie médicale.

› Exigence du maintien des urgences à Parthenay dans le cadre du projet d’hôpital Nord Deux-Sèvres et demande de création d’un service d’urgence à l’hôpital local de Melle (décisions imminentes de l’ARS).

#SÉCURITÉ ET LUTTE CONTRE LE TERRORISME

› Vote de l’Etat d’urgence et de toutes les mesures efficaces de renforcement de la lutte contre le terrorisme.

› Organisation de « rencontres républicaines » avec les citoyens après les attentats.

#LAÏCITÉ

› Proposition d’inscription d’une Charte de la Laïcité dans la Constitution.

#LIBERTÉ

› Opposition à la loi Travail, à la déchéance de nationalité, à l’austérité budgétaire et à la fiscalisation de la majoration pour enfants des retraités.

› Soutien au rétablissement de la demi-part pour les veufs et veuves. Amendement pour que 550 000 retraités bénéficient d’une exonération ou d’un taux réduit de CSG.

#SAUVER LES ABEILLES

› Interdiction des pesticides néonicotinoïdes inscrite dans la loi par mon amendement (cinq lectures parlementaires jusqu’à l’adoption définitive !).

#AGRICULTURE

› Soutien concret aux agriculteurs victimes des retards de paiement des aides PAC.

› Mobilisation pour obtenir le maintien du classement des Deux-Sèvres comme zone agricole défavorisée qui permet aux éleveurs de percevoir une aide déterminante pour l’équilibre des exploitations (ICHN).

› Obtention d’une ICHN « zone humide » pour les agriculteurs de 10 communes du Marais poitevin. Mais la bataille continue pour toutes les autres communes…

› Appui aux projets de méthanisation portés par les agriculteurs.

› Loi contre l’accaparement des terres agricoles (hélas censurée par le Conseil Constitutionnel à la demande du groupe Les Républicains).  

#AFFAIRE VOLKSWAGEN

› Rapport parlementaire faisant suite au scandale du logiciel truqueur de Volkswagen et au « Dieselgate », proposant des solutions pour relancer l’industrie en France par une alliance écologie-automobile.

#MORALE PUBLIQUE

› Proposition de loi pour lutter contre la corruption des élus, par l’interdiction de tout cumul du mandat de député avec la fonction de « conseil » (rémunération par le secteur privé).

› Amendements pour l’interdiction de candidature aux élections de toute personne mise en examen dans des procédures liées à la morale publique, et pour l’obligation de présentation d’un certificat de conformité fiscale et de casier judiciaire vierge pour tout candidat.

#TAFTA & CETA

› Prise de position au Parlement contre le traité commercial transatlantique TAFTA entre l’Europe et les USA.

› Recours au Conseil constitutionnel contre le CETA (traité Europe-Canada) qui menace notre souveraineté en donnant la possibilité à des multinationales d’attaquer les lois et règlements décidés par la France. Il est également très dangereux pour l’agriculture, par exemple pour la filière viande bovine en Deux-Sèvres, puisqu’il favorisera les importations qui vont concurrencer nos productions.

#FEMMES

› Dénonciation active des comportements sexistes de certains ministres et députés : le temps où les femmes baissaient la tête et rasaient les murs est révolu !

#ÉCONOMIE LOCALE

› Mobilisation active avec tous les élus locaux pour obtenir le maintien de la base logistique intermarché de Gournay, premier employeur privé du Pays Mellois (décision imminente du groupe ITM…).

› Dans la discrétion, soutien aux chefs d’entreprises confrontés à des difficultés de trésorerie menaçant la poursuite d’activité.

› Création du magasin de producteurs « Plaisirs Fermiers » du Haut Val de Sèvres : 6 emplois créés et autant dans les exploitations impliquées dans le projet.

› Aide à la fromagerie coopérative du Pays Mothais pour relancer la fabrication d’un chèvre-boîte au lait cru.

› Ouverture d’un espace de coworking pour les travailleurs indépendants : « La Fourmilière » à Thénezay.

› Développement du Fab-Lab de la Bêta Pi à Melle.

› Soutien à « La Gâtinelle », monnaie locale complémentaire destinée à favoriser les achats en circuits courts, projet lancé par l’association « Gâtin’Emois ».

› Soutien aux réseaux d’acteurs économiques locaux « Chanvriers en circuits courts » pour le développement de l’éco-construction, à Solidarité Paysans qui accompagne les agriculteurs en difficulté, au festival Terre d’accueil organisé par le réseau InPACT, à Festilaine sur l’artisanat autour du textile, aux associations d’insertion « Aide en Créchois » et AISM (association d’insertion du Saint-Maixentais)…

#CULTURE

› Les habitants des territoires ruraux ont soif de culture. La vitalité du tissu associatif et culturel fait l’identité des Deux-Sèvres. Alors que les acteurs de terrain sont confrontés aux baisses de subventions, j’ai décidé de consacrer la moitié des subventions parlementaires à la culture sous toutes ses formes et à l’éducation populaire.

› J’apporte un soutien fidèle et constant aux festivals qui contribuent au rayonnement de nos communes comme par exemple le festival au Village de Brioux-sur-Boutonne, le festival Ah? de Parthenay, le festival « Les Givrés » organisé par la Ronde des Jurons à Melle, le festival de Jazz Les Arts en Boule, le programme culturel de La Mothe-Saint-Héray, la Biennale des Métiers d’Art de Chef-Boutonne, « Transformeurs » porté par la communauté de communes du Haut Val de Sèvre, Festi’Music au lycée du Haut Val de Sèvre, ainsi qu’aux actions du CARUG en Gâtine, de Trastaroots, au festival La Gâtin’Ouaille à Vasles et « Liberté Sons » à Beauvoir-sur-Niort…

#ÉDUCATION POPULAIRE & JEUNESSE

› Soutien indéfectible aux foyers ruraux dont le réseau est durement éprouvé par les coupes budgétaires du département.

› Aide aux projets pédagogiques des écoles et collèges autour du patrimoine, de la nature, de la culture, de la citoyenneté (découverte des institutions, Parlement des enfants etc).

› Soutien aux associations d’éducation populaire comme l’Outil en Main, Mot à Mot, Bidouille et informatique, le Secours Populaire ainsi qu’aux Centres socio-culturels du territoire.

#ENVIRONNEMENT

› Lancement du projet de création d’un Parc Naturel Régional de Gâtine Poitevine

› Soutien au FIFO de Ménigoute (festival du film ornithologique).

› Soutien au projet « Mon Village espace de biodiversité » porté par le CNRS de Chizé avec les habitants des communes de la plaine niortaise, ainsi qu’à son prolongement avec les actions sur la conservation de l’abeille noire locale.

› Aide au projet de restauration écologique du marais de Chizé par l’APIEEE.

› Renaturation du Pamproux par l’AAPPMA Les Pêches sportives Saint-Maixentaises, action exemplaire réalisée par les pêcheurs et les agriculteurs.

› Soutien aux actions du CPIE de Coutières, notamment en faveur de la sensibilisation à la protection du bocage.

› Obtention du vote positif du CNPN (conseil national de protection de la nature) permettant la signature du décret de classement en Parc Naturel Régional du Marais poitevin.

› Coup d’arrêt à la baisse des crédits de l’Etat pour le Marais poitevin et obtenu une rallonge budgétaire de plus d’un million d’euros

› Clarification définitive de la position de l’Etat contre le projet d’autoroute concédée Bressuire-La Souterraine qui aurait traversé la Gâtine.

› Contribution étayée à l’enquête publique sur le projet de création de 19 retenues de substitution dans le bassin de la Sèvre Niortaise et proposition d’un plan d’adaptation au réchauffement climatique.

#SPORT

› Pour encourager l’accès de tous à la pratique sportive, j’ai soutenu 36 projets portés par 24 clubs de sports (atelier d’escalade du Val de Boutonne, club de tir sportif de Parthenay et Thorigné, Handball Club de Celles-sur-Belle, club de tennis de table de La Mothe-Saint-Héray, US Lezay, Eveil Football Le Tallud,…).

#HISTOIRE ET MÉMOIRE

› Création de la marche « sur les pas d’Edmond Proust » autour de la mémoire de la Résistance dans le Haut Val de Sèvre.

› Soutien actif, en circonscription comme à l’Assemblée nationale, à la reconnaissance des droits moraux et matériels des anciens combattants.

› Aide aux projets des écoles autour du Centenaire de la Grande Guerre, comme par exemple la classe transplantée à Verdun de l’école de Châtillon-sur-Thouet.

› Financement du Mémorial des Deux-Sèvres en hommage aux 275 militaires morts lors des combats en Indochine, en Corée, en Afrique du Nord et en Opérations extérieures.

Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l'Énergie (juin 2012 - juillet 2013)

Pour le climat

› Décision d’organiser la COP21 à Paris et obtention de l’accord de l’Europe et de l’ONU en soutien à la candidature de la France.

› Interdiction totale du gaz de schiste et rejet de toutes les demandes des compagnies pétrolières.

Pour le pouvoir d’achat et la lutte contre la précarité énergétique

› Bras de fer gagné, face à la commission européenne, qui voulait que la France libéralise les tarifs règlementés du gaz et de l’électricité.

› Baisse de près de 20% des tarifs du gaz grâce à la réforme tarifaire réalisée en décembre 2012.

› Extension en faveur de 1,9 million de ménages du tarif social de l’énergie (électricité et gaz) permettant une économie moyenne annuelle de 200 € pour une famille se chauffant au gaz.

› Instauration de la trêve hivernale interdisant les coupures d’électricité et de gaz entre le 1er novembre et le 21 mars de chaque année pour les consommateurs qui n’ont pas les moyens de payer leur facture.

Pour la santé environnementale

› Vote de la loi interdisant le Bisphénol A (perturbateur endocrinien) dans les biberons et tous les contenants alimentaires.

› Plan d’urgence pour la qualité de l’air et bataille au sein du gouvernement sur le diesel suite à la décision de l’Organisation Mondiale de la Santé de classer ces particules comme « cancérogène certain ».

Pour notre souveraineté énergétique

› Coup d’arrêt à la privatisation des barrages hydrauliques, patrimoine national qui produit 20% de l’électricité.

Pour relancer l'économie par la transition énergétique

› Pour soutenir les artisans et le secteur du bâtiment : baisse de la TVA à 5,5% sur les travaux d’efficacité énergétique.

› Programme « Habiter mieux » permettant de financer les travaux d’efficacité énergétique de 200 000 ménages modestes.

› Mesures d’urgence pour la relance des énergies renouvelables (photovoltaïque, éolien, biomasse, énergies marines, méthanisation agricole), pour créer des emplois dans ces nouvelles filières industrielles. Exemple concret de l’impact de ces décisions : la réalisation de la toiture photovoltaïque du marché aux bestiaux de Parthenay.

› Refus de l’austérité budgétaire et des coupes sur le budget de l’Ecologie.

Pour la démocratie

› Loi sur le renforcement de la participation des citoyens aux décisions ayant un impact sur l’environnement.

› Débat national sur la transition énergétique associant tous les citoyens aux décisions.

› Fermeté face aux pressions des lobbies.

Pour la biodiversité

› Pour protéger les abeilles, interdiction du néonicotinoïdes Cruiser OSR et obtention d’un 1er moratoire (insuffisant) européen sur trois substances néonicotinoïdes.

› Refus de passer outre sur l’impact sur la biodiversité du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

› Refus de délivrer un permis de polluer la Méditerranée par les boues rouges (attribué depuis…).

Contre les risques industriels et pour la sûreté nucléaire

› Plan de mobilisation contre les risques technologiques suite à l’accident à l’usine Lubrizol de Rouen.

› Relèvement des exigences en matière de surêté nucléaire et application drastique des prescriptions de l’Autorité de Sûreté Nucléaire post-Fukushima.

Pour la politique de l'eau

› Moratoire sur le financement public des retenues de substitution, dans l’attente de projets de territoire et d’un réel partage de l’eau entre agriculteurs.

› Interdiction du barrage de Sivens (autorisé ensuite en octobre 2013).

› Instauration d’une tarification sociale de l’eau pour tenir compte des revenus des ménages et baisser significativement le coût de l’eau pour les besoins essentiels : baisse de 20% du prix des 75 premiers m3.

Pour le Marais poitevin

› Relance immédiate de la procédure de reconquête du label Parc Naturel Régional pour le Marais poitevin.

› Arrêté biotope de protection des arbres têtards dans le Marais poitevin, interdisant l’abattage, l’arrachage ou la coupe du tronc de ce patrimoine écologique et paysager.

Pour la Gâtine

› Déblocage de 500 000 euros de l’Etat pour définir le tracé de la déviation de contournement de l’agglomération de Parthenay pour favoriser le développement économique et à terme réduire les nuisances.

› Création du site classé des chaos granitiques de Gâtine poitevine sur le territoire des communes de l’Absie, Largeasse, Vernoux-en-Gâtine, Neuvy-Bouin, Coutières et Ménigoute.

› Sélection par l’Etat du projet de la CAVEB sur le pâturage tournant dynamique pour obtenir les financements européens.

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter

Me contacter

Tel. 05 49 07 30 16

delphine@delphinebatho2017.fr

Bilan de Delphine Batho, députée des Deux-Sèvres, candidate aux élections législatives 2017 dans la 2ème circonscription des Deux-Sèvres. Découvrez les actions menées en tant que ministre de l’environnement et en tant que députée des Deux-Sèvres.

Le bilan de Delphine Batho, Députée des Deux-Sèvres, ancienne Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, candidate aux élections législatives dans la 2ème circonscription des Deux-Sèvres regroupant les anciens cantons de Beauvoir-sur-Niort, Brioux-sur-Boutonne, Celles-sur-Belle, Chef-Boutonne, Frontenay-Rohan-Rohan, Lezay, La Mothe-Saint-Héray, Mauzé-sur-le-Mignon, Melle, Ménigoute, Parthenay, Saint-Maixent-l’École 1, Saint-Maixent-l’École 2, Sauzé-Vaussais, Thénezay ainsi que la Gâtine, le Haut-Val-de-Sèvre, le Mellois, la plaine et le Marais poitevin. Le bilan de Delphine Batho en tant que Ministre pour le climat, pour le pouvoir d’achat et la lutte contre la précarité énergétique, pour la santé environnementale, pour notre souveraineté énergétique, pour relancer l’économie par la transition énergétique, pour la démocratie, pour la biodiversité, contre les risques industriels et pour la sûreté nucléaire, pour la politique de l’eau, pour le Marais poitevin, pour la Gâtine, pour la ruralité, pour la santé. Le bilan de Delphine Batho, Députée des Deux-Sèvres, pour la ruralité, pour la santé, pour la sécurité et la lutte contre le terrorisme, pour la laïcité, pour la liberté, pour sauver les abeilles, pour l’agriculture, suite à l’affaire Volkswagen, pour la moralisation de la vie publique, contre le TAFTA et contre le CETA, en faveur des droits des femmes, pour les associations et l’économie locale, pour la culture, l’éducation populaire et la jeunesse, pour l’environnement, pour le sport, pour la mémoire.